Médiation scientifique et technique

Pièce de théâtre : Ca va faire mâle !

28 mai 2018
20h

Entrée libre.

Brochure à télécharger.

Théâtre de la Reine blanche 2 passage Ruelle - 75018 Paris.


Dans le cadre des formations en médiation culturelle des sciences et techniques de l'équipe Sciences Techniques Société du Cnam, la pièce de théâtre "Ça va faire mâle", sur le thème du genre, sera jouée à La Reine Blanche le 28 mai 2018. Une scène de science-friction pour débattre des rapports sociaux de sexe et des savoirs scientifiques (ou réputés tels) sur le masculin et le féminin qui leurs sont associés.

Ça va faire mâle !

C’est l’histoire d’une séance de l’Institut des sciences du masculin (ISM). Bernard et Alice y subissent une parodie de tests visant à déterminer s’ils sont de la race des mâles. Deux scientifiques de l’ISM – Roger et Fatima – s’acharnent à démontrer que les différences biologiques sont au fondement des inégalités sociales entre le masculin et les autres. Mais voir le mâle partout comporte des risques ...

Sur scène : Romain Galmiche (Bernard), Laurène Legrand (Alice), Michel Letté (Roger) et Fabienne Thomas (Fatima).

Avec la contribution amicale de Frédéric Tournier (Université Denis Diderot - Master Journalisme, culture et communication scientifiques).

Scènes de science-friction

Le principe d’une scène de science-friction est d’animer, depuis le plateau d’un théâtre, un échange avec le public partant d’une controverse touchant aux sciences et techniques dans leurs rapports à la société. Ici celle du rôle des connaissances scientifiques sur la différence entre le masculin et le féminin dans la justification des rapports sociaux de sexe. Au travers d’une suite de saynètes plus ou moins improvisées mais cadrées par une histoire, les acteur·rice·s interpellent le public durant plus de 30 minutes pour une discussion sur le sujet.

La présente réalisation prolonge une expérimentation théâtrale commencée en 2016 avec une création consacrée au transhumanisme (Transhumain toi-même !, 2016, éd. de la Différence). Ecrites et interprétées par des élèves, ces mises à l’épreuve de la scène et de la participation du public constituent des espaces de réfleexion et d’exploration de nouvelles formes de médiation des questions dites socialement vives en lien avec la production de savoirs scientifiques et l’innovation technologique. Il ne s’agit pas tant de transmettre des contenus de savoirs que de suggérer des questionnements en vue d’un débat.

Les scènes de science-friction sont une expérimentation des élèves et de leurs enseignant·e·s des formations CNAM en médiation culturelle des sciences et techniques dans leurs rapports à la société au sein de l’Equipe pédagogique nationale « innovation » (EPN16). Elles s’acompagnent depuis cette année d’un séminaire de recherche et d’échange sur les expériences de médiation participative par le théâtre.

affiche