HADNA, Saliha

Statut, profession : Doctorante

Établissement d’affectation ou organisme d’appartenance : Conservatoire national des arts et métiers

Responsabilités : représentante des doctorants au conseil de laboratoire

Courriel : saliha.hadna@laposte.net

Thèmes de recherche :

  • Controverses sanitaires et environnementales
  • Conflictualité et action collective
  • Coproduction des savoirs techniques et scientifiques

Domaines disciplinaires :

  • Sciences and Technology studies
  • Sociologie des mobilisations

Thèse en cours

"Concertation et controverse dans le cadre du suivi des anciennes mines d’uranium"

sous la direction de Jean-Claude Ruano-Borbalan, Cnam-HT2S.

Ecole doctorale Abbé Grégoire, Cnam - depuis 2016.

L’héritage industriel des sites uranifères constitue une question disputée qui convoque le rapport à la trace laissée par l’exploitation des mines d’uranium. Ces sites, exploités depuis les années 1950 et fermés pour la grande majorité dans les années 1990, ont fait l'objet depuis une quinzaine d’années d’une surveillance encadrée par les services de l’Etat et déléguée à l’ancien exploitant. Néanmoins, les dispositifs de mesure établis depuis la fermeture sont censés perdurer jusqu’à la décroissance finale, soit plusieurs milliers d’années. Face à l’émergence de la question environnementale, la thèse porte sur les dispositifs de gestion concertée associant les acteurs des territoires uranifères.

Master 2 en sociologie

Titre du mémoire : « Controverse sur la remunicipalisation de la gestion de l’eau à Saint-Etienne (1990-2013) : les contraintes de l’opposition par principe. (Extrapolations préliminaires avec les cas de Lyon et Bordeaux) ». Dirigé par Florian Charvolin (Centre Max Weber/UMR 5283/CNRS) à l'Université Lumière, Lyon II et soutenu en juin 2014.

Publications scientifiques

Articles scientifiques dans une revue à comité de lecture

2017. « The Nuclear Safety Authority in France: A Dogma of “Independence” and Institutional Fragility », Journal of Innovation Economics & Management 2017/1 (n° 22), pp. 119-144.

Communications académiques

Organisation de séminaire

2016-2017. Organisation de l'atelier doctoral du laboratoire HT2S.

Conférences internationales et colloques

2015. « Controverse et renouvellement démocratique : la remunicipalisation de la gestion de l’eau », Congrès de la Société Suisse de Sociologie, Université de Lausanne, 3-5 juin.

2016. « Pollution diffuse des sols : quels risques et quelles gestions ? », Journée du Master Grisse/Projet régional Pollusols, Faculté des Sciences de Nantes, 18 mars.

2016. « La concertation locale à l’épreuve des risques uranifères : le cas de l’ancienne mine de La Commanderie Vendée/Deux-Sèvres) », Ecole Nationale du Génie de l’Eau et de l’Environnement de Strasbourg (ENGEES), 12 &13 décembre.

Journées d'étude

2017. « De la mobilisation à l’expertise associative : le suivi de la radioactivité sur les anciennes mines de La Commanderie (Vendée/Deux-Sèvres) et de Pen ar Ran (Loire-Atlantique) », Journée d’études « Les pollutions en héritage : quelle résilience dans les territoires (post)-industriels ? », Université de Saint-Etienne, 30 et 31 mars.

Ecoles d'été

2017. « Renouvellement des formes de participation et ''montée en compétences'' des associations de défense de l’environnement : la problématique des stériles miniers », Ecole Thématique de l’IFRIS, Sciences citoyennes ? Technologies, politiques et pratiques de la participation, Marseille, 12-15 juin.

Cette liste de références vaut pour la période 2016-2017.